Histoire

CanalWeb

 CanalWeb est une plate-forme de télévision interactive (WebTV) et numérique française lancée en juillet 1998, créée à initiative de Jacques Rosselin1 et disparue le 30 avril 2002. CanalWeb a été pionnière en Europe en tant qu’opérateur de télévision sur Internet. Le pari ambitieux de Jacques Rosselin2 a été de diffuser 90% de ses programmes en direct et de promouvoir une toute nouvelle génération de producteurs et d’animateurs.

Histoire de la chaîne

En septembre 1997, Jacques Rosselin, créateur de Courrier International, lance une lettre d’information bi-mensuelle, sur la convergence entre la télévision et les ordinateurs baptisée CanalWeb, en association avec un pionnier du minitel, François de Valence, dans les locaux d’Arboreal (web agency). En juillet 1998, 26 numéros plus tard, Arboreal est absorbé par CanalWeb, formant l’équipe techniques de CanalWeb avec Romain Gires (directeur technique), Patrick vallée (directeur éditorial), David Suze (EncodeurMan) et Johann Goutard (Graphiste) puis Aldo Chehab (développeur), Christian Van der Borght (directeur de production).

CanalWeb a produit dans ses studios plus de 8 000 heures de programmes dans des domaines très variés, allant des échecs au court métrage en passant par la pêche à la ligne. Ses programmes, le plus souvent d’un format « talk-show » d’une demi-heure ou d’une heure, étaient accessibles en direct et à la demande. Ses programmes les plus populaires étaient Diagonale (aujourd’hui réincarné en DiagonaleTV), un programme consacré aux échecs et, surtout, La Grand-Messe, seule émission quotidienne, animée par Stéphane de Rosnay, qui recevait des leaders politiques.

CanalWeb a créé deux filiales étrangères au printemps 2000, l’une en Allemagne et l’autre en Espagne avec Ovideo, opérateur de Barcelone TV (BTV). CanalWeb a également créé en 1999 une web-télévision financière avec la Cote Bleue, TVBourse.net et, en 2000, TVWeb Régions, un réseau de télévisions locales sur le Net avec plusieurs quotidiens de la presse régionale : TVWeb33 avec Sud-Ouest (CanalWeb a également été un actionnaire fondateur de la chaîne locale TV7 Bordeaux), TVWeb Midi avec la Dépêche du Midi, TVWeb Bretagne avec Le Télégramme et TVWebTours avec la Nouvelle République.

En mai 2000, CanalWeb lance également la télévision participative avec le lancement de TéléPerso, qui permettait à tout un chacun de mettre sa vidéo en ligne sur le site. Hélas, à l’époque, sans ADSL, le téléchargement était plus complexe et le vidéaste devait le plus souvent envoyer sa cassette par la poste.

Juste avant la disparition du site, des programmes humoristiques étaient présentés par Alessandro Di Sarno, devenu depuis un célèbre animateur télé en Italie.

Alors que la bulle spéculative autour des nouvelles technologies de l’information menace d’éclater, en juillet 2001, un partenaire financier nommé Galileo, refusant de souscrire à une augmentation de capital, déclenche une réaction en chaîne des autres actionnaires, qui se solde par un dépôt de bilan, quinze jours après les attentats du 11 septembre3.

La société est mise en redressement judiciaire en février 2002 et doit abandonner l’ensemble de ses activités de production le 30 avril 2002.

Dates clés

  • Aout 1998
    Jacques Rosselin et Romain Gires monte le business plan de CanalWeb. Jacques Rosselin part à la conquête d’actionnaires à hauteur de FF 10 millions. CanalWeb n’est alors qu’une lettre d’information traitant de la rencontre entre Télévision et Internet.
  • Juil. 1998
    CanalWeb est créé avec 4 investisseurs : Pierre Bergé, Oléron Participations (Jean-Francis Bretelle), CEFID (Dominique Louis) et le Groupe Sud-Ouest (via sa filiale Atlantel Multimédia)
  • Aout. 1998
    CanalWeb se regroupe autour de ces fondateurs Jacques Rosselin, Romain Gires, Christian Vander Borght, Nathalie Fourcade, Patrick Vallée et Béatrice Lecacheux pour lancer Canalweb.net. Aldo Chehab sera le premier salarier après les fondateurs.
  • Sept. 1998
    Clin d’œil à l’Histoire, CanalWeb s’installe à Paris dans l’ancien siège de l’ORTF, pionnière d’une télévision d’un autre temps. CanalWeb, ce sont alors 15 personnes et un budget de lancement de FF 10 millions.
  • Oct. 1998
    CanalWeb effectue ses premières prestations « corporate » en retransmettant en direct pendant trois jours le Congrés Multimédiaville, le Sommet Franco-Africain et les Trophées de la Création d’Entreprise.
  • Jan. 1999
    CanalWeb prend l’antenne avec 4 premières émissions en direct : Laurent Laurent TV, Comix Strip, Special Guest, Diagonale
  • Fév. 1999
    CanalWeb retransmet en direct la conférence de presse donnée par la Société Générale et Paribas qui annoncent leur projet de fusion.
  • Mars 1999
    CanalWeb reçoit le Clic d’Or 1999 en tant que « meilleur site de média de l’année ». Galileo rejoint l’actionnariat de CanalWeb. Déjà 5 500 internautes se connectent chaque jour sur les programmes de CanalWeb.
  • Avr. 1999
    Création de la première chaîne consumer avec la Fnac, et installation de studios de diffusion dans cinq magasins.
  • Juin 1999
    Création de TVBourse.net, une filiale de CanalWeb exclusivement consacrée à l’information financière, en partenariat avec la SBF.
  • Juil. 1999
    Ouverture de TV LeMonde et de LibéTV.  Accords de distribution avec LibertySurf (Royaume-Uni),  Freesbee (France) et Spray (Suède).
  • Oct. 1999
    Création de la plus grande plate-forme européenne de webcast sur plus de 1400m² – Canalweb demenage rue Troyons et installe sa plateforme CanalwebCast rue fourcroy sous la direction de Romain Gires puis Aldo Chehab
  • Nov. 1999
    CanalWeb sponsorise la manifestation NarrowCast 99 et se voit décerner le prix du meilleur site de télévision par Broadcast, revue française des professionnels de l’audiovisuel.
  • Déc. 1999
    Jacques Rosselin reçoit le Trophée Net 20 (décerné par « Stratégies » et «Le Journal du Net ») pour CanalWeb, « l’idée la plus brillante ».
  • Jan. 2000
    lancement d’EuropeanStreaming, consortium de webcasters européens (Hollande, Suède, Belgique, Italie, Suisse etc.), à l’initiative de CanalWeb.
  • Mai 2001
    Après plus de 8000 heures de diffusions en LIVE et en vidéo on demande (VOD) en multi format, Canalweb disparait, dans l’éclatement de la bulle spéculative.Sa plateforme technique est rachetée par WestCast et sera désassemblé par Aldo Chehab (vodalys) en 2010 après plusieurs rachats.Le matériel et les technique mis au point pour les studios (canera, lumière, réalisation) sont toujours en service en 2014 (cf Michaël Czmara de NRJ12)

Mais c’était quoi CanalWeb ?

Conversation téléphonique avec Jacques Rosselin et Isabelle Repiton de La Tribune [archive]

Jacques Rosselin, fondateur et président de CanalWeb, filmé lors d’une conversation téléphonique avec Isabelle Repiton de La Tribune, où il détaille l’historique de Canal Web, sa naissance, son développement, les raisons de sa fin précoce et imméritée. Filmé dans les studios de CanalWeb, rue d’Ouradour sur Glane (sic) 75015 Paris le 2 mai 2002. Un film de Vittorio E. Pisu

L’équipe fondatrice

  • Président du Directoire : Jacques Rosselin
  • Président du conseil de surveillance : Jean-Francis Bretelle
  • Direction technique et Production : Romain Gires
  • Informatique : Aldo Chehab
  • Production : Patrick Vallée
  • Prospective haut-débit : Christian Van der Borght
  • Direction commerciale : Béatrice Lecacheux
  • International : Denis Fortier
  • Administration & Finances : Philippe Valachs

Bouquet de programmes

Parmi le bouquet de programmes disponibles sur CanalWeb, on pouvait retrouver :

  • JVTV (jeux vidéo) avec Sébastien Lubrano
  • Chasses aux trésor avec Pol Wens
  • Smooth Jazz avec Richard Benhaïm
  • TopTapasTV (cuisine) avec Carmen Gresa 4.
  • Musique des Antilles avec Charlie
  • Country avec George Lang
  • Érotisme avec Brigitte Lahaie
  • International en partenariat avec Le Monde diplomatique
  • TéléCrash 2000 avec Laurent Laurent, qui fit la une du Wall Street Journal Europe grâce à son émission.
  • La découverte des nouvelle technologies, Multimédia Live avec Alexandre Ibka
  • 2 poids 2 mesures
  • 2100 tv
  • 2d+3
  • Acthéa
  • Artistes, dites-vous ?
  • Barrio latino
  • Bio tv
  • Bluegrass
  • Blues tv
  • Bridge tv
  • Brigitte lahaie show
  • Crooner’s club
  • Dart’art
  • Diagonale
  • Diagonale la leçon
  • Electroxstatic
  • Fenêtre sur l’europe
  • Florathérapiee
  • Grek frite
  • Gt racing
  • India tv
  • Jardinternet
  • Jazz’in
  • Jvtv
  • Jazy lounge
  • L’eau à la bouche
  • Legalweb
  • Les mercredis de l’express
  • Les pétitions en ligne
  • Macha web show
  • Mémoires actives
  • Msf
  • Multimedia live
  • Mutant show
  • New country
  • Noveco
  • Opus tv
  • Outdoor experience
  • Paris turf live
  • Passé présent
  • Roller tv
  • Rsf tv
  • Sagas d’entreprises
  • Salsa tv
  • Shandra
  • Sos racisme
  • Special guest
  • Spoutnik (victorio pisu)
  • Start-up generation
  • Survolt
  • Tatami
  • Téléboud’chou
  • Thésaurus
  • TopTapasTV
  • Yekrik yekrak
  • Asie web

 

La dernière émission en direct, Sarno 10/18 fut présentée par Alessandro Di Sarno6.

Multimédia Live (MML), “l’émission qui met le multimédia au cœur de l’image”, est le premier programme uniquement consacré au multimédia diffusé en direct sur Canal Web. Créé en 2000, produit et présenté en direct par Alexandre Ibka, ce programme de 59 minutes a été diffusé chaque semaine jusqu’au dépôt de bilan de Canal Web. Multimédia Live couvrait, de manière ludique et décalée, l’actualité des nouvelles  technologies en France et dans le monde : internet, jeux-vidéo, création, productivité, monde numérique mais pas que.

Animateurs et producteurs

  • Stéphane de Rosnay
  • Valéry Bollier
  • Alessandro Di Sarno
  • Stig Legrand [chat en direct]
  • Vittorio E. Pisu
  • Alexandre Ibka
  • Carmen Gires Gresa

Diffusion

La diffusion était effectuée en streaming depuis le site de CanalWeb.net

Canalweblite – Player video/vod grand public

Canalweblite était une application permettant de composer ses propres grilles d’émissions, en piochant parmi les centaines disponibles au sein de bouquets thématiques ou régionaux (Canlwezb.net, TVBourse.net, TVWebRégions, etc.). Canalweblite installait automatiquement les extensions logicielles nécessaires à la réception des programmes de télévision par Internet. Son interface était simple d’emploi, et sa prise en main rapide. En outre, une alerte prévenait l’utilisateur dès que les émissions qui l’intéressent était sur le point d’être diffusées en direct.

Liens externes